mardi 19 octobre 1999

Bonne santé

Aurions-nous oublié que, « créé le 17 octobre 1960 à Tunis », Jeune Afrique entre aujourd'hui dans sa quarantième année, nos lecteurs nous l'auraient rappelé. Ils sont déjà assez nombreux - certains sont en plus actionnaires ou annonceurs de publicité - à nous avoir adressé leurs voeux d'anniversaire.

Égaré dans les secrets d'État

Pierre Marion a été recruté en juin 1981 par François Mitterrand, qui venait d'accéder à l'Élysée, pour diriger le service français d'espionnage, alors dénommé SDECE. Le président ne l'avait jamais rencontré et n'en avait même pas entendu parler. Mais son ministre de la Défense, Charles Hernu, le connaissait un peu. Dans Mémoires de l'ombre, un homme dans les secrets de l'État, que Pierre Marion vient de publier chez Flammarion, l'ancien directeur du SDECE souligne lui-même l'incroyable légèreté avec laquelle un homme aussi expérimenté que l'était Mitterrand a choisi celui qu'il chargera de diriger les renseignements de la France : « Je suis stupéfait de la manière dont on recrute à un poste aussi sensible. Car, soyons clairs, je ne connais rien des activités du SDECE... »

mardi 12 octobre 1999

Deux mondes

Obstinément, nous continuons les uns et les autres, nous les premiers, à Jeune Afrique, et moi-même dans cette chronique, à parler du Tiers Monde tout en sachant, au fond de nous-mêmes, que les choses ont changé. Depuis dix ans au moins, l'appellation survit à la réalité, comme ces décapités dont on dit qu'ils continuent de marcher après qu'on leur a coupé la tête.

mardi 5 octobre 1999

Pharaon, mais modeste

Quel est le chef d'État africain le plus sous-estimé ? Il est à la tête d'un grand pays, qu'il gouverne depuis de nombreuses années, et pourtant, un peu partout, y compris dans ce journal, on a tendance à penser que c'est un médiocre, parvenu au sommet du pouvoir par hasard et qui s'y maintient par un inexplicable concours de circonstances...

L'oublié

Les quarante-quatre chefs d'État qui ont cru pouvoir décider, le 9 septembre - il y a presque un mois -, de faire l'Union entre les cinquante-trois pays d'Afrique en deux ans, le président en exercice et le secrétaire général de l'OUA, en particulier, devraient :