mardi 25 avril 2000

Pourquoi se battent-ils ?

Vous aimeriez, je pense, vous faire une opinion sur la guerre qui oppose l'Érythrée à l'Éthiopie. Elle a éclaté en mai 1998, il y a deux ans, et se poursuit depuis, sporadiquement.

Le crescendo de la violence

D'une guerre incompréhensible à la violence de tous les jours, il n'y a qu'un pas : franchissons-le. Depuis la fin de la guerre du Vietnam, il y a un quart de siècle, qui a impliqué les États-Unis, et celle d'Afghanistan, en 1989, qui a saigné l'URSS et peut-être contribué à sa dislocation, nous avons l'impression qu'il n'y a plus de véritable conflit.

mardi 18 avril 2000

L'arrogance des incompétents

Malheureuse Éthiopie. De nouveau à la « une » de la presse mondiale (voir p. 9). En 1998 et 1999, le pays se saignait à blanc pour faire la guerre à son voisin ; cette année, tandis que leur peuple souffre de la faim, les dirigeants du pays, avec une confondante arrogance, « engueulent » le reste du monde, dont le crime est de ne s'être pas assez vite mobilisé pour pallier leurs carences. Il fallait, sur un signe de ces personnages bien nourris, venir chez eux alimenter et soigner, à leur place, les millions d'Éthiopiens victimes de la famine et de la maladie.

L'arme de la dissuasion

Le 16 mars 2000, il y a donc un mois jour pour jour, mourait dans son lit, à l'âge de 81 ans, Thomas Ferebec. Ce nom ne vous dit rien ? C'est celui de l'américain qui a été choisi et entraîné pour, le jour venu, lancer du ciel sur une ville ennemie la première bombe atomique.

Encore un petit juge

Au cours des dernières années, dans quelques pays développés, les juges ou, plus exactement, des juges, se sont émancipés. Oubliée l'ère de la docilité et de la passivité.

mardi 11 avril 2000

Habib Bourguiba

Arrêté le 18 janvier 1952, il avait été assigné à résidence à Tabarka, petite ville près de la frontière tuniso-algérienne, puis transféré dans l'île tunisienne (inhabitée) de La Galîte, où il vécut deux ans, dans un isolement absolu, gardé par des gendarmes français.

L'homme qui ne voulait pas mourir...

Nous avons publié sa photo dans son lit d'hôpital (Jeune Afrique/L'intelligent n° 2044 du 14 mars) et il s'est trouvé quelques lecteurs (tunisiens) pour nous le reprocher : « Bourguiba est un monument qui appartient déjà à l'Histoire. On ne doit pas le montrer à l'hôpital, vieilli, diminué. »

mardi 4 avril 2000

Histoire et Géographie

De tout temps, les hommes et les femmes se sont dits fiers d'être de la religion dans laquelle ils sont nés : le catholique (ou le protestant) est très content de l'être et de ne pas appartenir à une autre confession (dont, en règle générale, il ne connaît rien).

Vrais et faux Premiers ministres

Il y a quelques années encore, la fonction de Premier ministre n'existait que dans peu de pays : c'était le président qui l'exerçait, comme aux États-Unis.

De l'intelligence

A mon étonnement, ceux de nos lecteurs qui n'aiment pas le titre L'intelligent que nous avons choisi pour succéder un jour à Jeune Afrique continuent à avancer à l'encontre de ce titre des arguments qui tournent autour de la notion de prétention et du qualificatif de « prétentieux » :