mardi 27 novembre 2001

À qui le tour ?

Après les bombardements américains, l'Afghanistan, qui vivait déjà à l'heure du Moyen Âge, est encore plus meurtri, ayant perdu en moins de deux mois le peu d'infrastructures dont il disposait. Brimé six ans durant par un régime détestable mais issu de l'ethnie majoritaire, il se retrouve sous la férule d'une minorité peu disciplinée, armée et financée par l'étranger.

mardi 20 novembre 2001

Une odeur de pétrole

En deux mois d'une guerre planifiée à l'américaine, les États-Unis ont atteint la première (et petite) moitié de leur objectif : la fin de la mainmise talibane sur l'Afghanistan. Ce résultat était un préalable et devrait, en principe, faciliter la réalisation de l'autre (grande) moitié :

mardi 13 novembre 2001

Le troisième mois

Nous sommes sur le point d'entrer dans le troisième mois de cette curieuse « guerre américano-mondiale contre le terrorisme » ; dans une semaine, le monde musulman entrera, lui, dans une période de jeûne et de prière (pour une durée d'un mois, celui de ramadan). Les pays qui le constituent continueront-ils à supporter sans réagir que l'un d'eux soit bombardé nuit et jour, sans aucun répit, par l'aviation américaine ? (Voir pp. 26-37 notre évaluation du « risque, pays par pays ».)

« Comme la danse... »

Il arrive que des lecteurs m'interrogent sur l'écriture : est-ce un talent inné ou bien un art qui s'apprend ? Que faut-il faire pour devenir quelqu'un dont on peut dire « il sait écrire » ?

mardi 6 novembre 2001

Auraient-ils pu faire autrement ?

Des responsables de la politique étrangère des États-Unis et de la Grande-Bretagne ont tenu à nous faire savoir qu'ils trouvent nos éditoriaux sur la « guerre américaine contre le terrorisme » « négatifs » et « unilatéraux ».