dimanche 30 mai 2004

Attention, tournant !

Le mois de juin, qui commence dans deux jours, sera, je vous le garantis, celui des contorsions américaines à propos de l'Irak : au rythme de un discours par semaine, George W. Bush va s'employer à rassurer ses troupes démoralisées, à garder ses électeurs, qui sont de plus en plus nombreux à se demander s'il ne faut pas le renvoyer dans son ranch du Texas, à courtiser ses alliés et à retrouver un peu d'autorité auprès d'eux.

dimanche 23 mai 2004

« Le 30 juin n'est pas une date magique... »

Même nous qui, depuis 2001, critiquons avec constance Bush et sa politique, Rumsfeld et ses certitudes, Wolfowitz et ses utopies, n'imaginions pas que, sur l'Irak en particulier, ils échoueraient si vite et à ce point.

dimanche 9 mai 2004

« Le choc des photos »

Ce n'est pas d'aujourd'hui, mais depuis le tout début de la guerre contre le terrorisme, en 2001, que, mue par l'esprit de vengeance, l'Amérique s'est autorisée à maltraiter ses prisonniers. D'emblée, elle leur a dénié les droits que leur accordent la loi américaine et les conventions internationales.

dimanche 2 mai 2004

Bush et « le test de Dover »

Nous sommes le 1er mai 2003, il y a tout juste un an. En tenue d'aviateur, George W. Bush descend de l'avion militaire qui vient de le poser sur l'un des fleurons de la marine de guerre américaine, l'USS Abraham-Lincoln.