lundi 19 octobre 2009

A quand le "rattrapage" ?

« Grâce à notre action énergique et coordonnée, des millions d’emplois ont été sauvegardés ou créés, la baisse de la production a été stoppée, les marchés financiers ont retrouvé vie, et nous avons empêché que la crise ne se propage dans le monde en développement. » L’auteur de ce diagnostic optimiste ? Barack Obama, le charismatique président des États-Unis, à Pittsburgh, le 25 septembre, à l’issue du dernier G20.

mardi 13 octobre 2009

Le cas guinéen

Nous savions, bien sûr, que la Guinée vivait depuis plusieurs mois une situation chaotique. Mais les plus pessimistes et les mieux informés d’entre nous n’imaginaient pas qu’elle était à ce point au bord du drame. Le 28 septembre devait être – aurait dû être – un moment de célébration : ce jour-là, en 1958, il y a donc cinquante et un ans, par référendum, les Guinéens ont rejeté le projet de communauté avec la France et ce « non » allait leur ouvrir les portes de l’indépendance, proclamée dès le 2 octobre.

Lire la suite

mercredi 7 octobre 2009

Huit mois d'Obama

Depuis tout juste huit mois, il exerce le pouvoir exécutif à la tête des états-Unis d’Amérique et il en est le premier président non Blanc.

La minorité noire du pays (12 %) a voté pour lui à près de 97 % et les Blancs à 43 %.

On vient de le voir à Washington, à New York et à Pittsburgh intervenir sur plusieurs fronts : Barack Obama a fait entendre sa voix sur la réforme de l’économie et des finances (américaines et mondiales), sur la modernisation du système américain de santé, sur le conflit israélo-palestinien, sur la guerre d’Afghanistan, sur le dialogue avec la Russie et enfin sur l’Iran.

Lire la suite