dimanche 13 mai 2012

France, Syrie, Union africaine...

L'éditorialiste a pour principale mission de hiérarchiser les événements d'abord, de les éclairer ensuite : certains font beaucoup de bruit, suscitent de fortes et immédiates réactions, mais n'ont aucun lendemain ; d'autres ne font guère réagir, mais sont porteurs d'immenses changements.

Lire la suite

mercredi 2 mai 2012

La Banque mondiale

J'ai promis de vous en reparler : le sujet mérite largement que l'on y revienne, car ce qui vient de se passer n'est pas banal.

Lire la suite