lundi 12 juillet 2010

Le relais est pris

Un mouvement de substitution d’une telle ampleur et d’une telle rapidité n’a pas d’équivalent dans l’histoire moderne : il y a vingt ans environ, les grands pays européens ont, l’un après l’autre, retiré leurs entreprises et leurs hommes du continent africain, qui leur paraissait sans espoir.

Lire la suite

dimanche 7 octobre 2007

Deux pôles et un centre

L’intérêt grandissant de la Chine pour le continent africain et l’aide de plus en plus sophistiquée qu’elle lui apporte sont une inépuisable source d’interrogations et de controverse.